Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 21:57

 

 

Варна, Varna : dernière halte avant Constantinople !

 

varna 02 gare

la gare de Varna. source : link

 

C'est là, en effet, sur les rives de la Mer Noire, que, pour les vingt quatre messieurs en redingote et haut de forme, qui avaient été conviés lors du voyage inaugural, s'acheva le périple dans les luxueux wagons-lits de Georges Nagelmackers. Car jusqu'en 1889, c'est par la mer que les passagers de l'Orient-Express rejoignaient Istanbul. Cruelle ironie pour un train mythique...

 

J'étais venue à Varna pour rêver sur le sable, dans la douceur du soir de la Riviera bulgare. Mais il pleuvait ce jour-là sur l'asphalte de la ville et je suis entrée m'abriter dans le musée le plus proche.

 

varna 03 musée

source :  link

 

 

C'est un peu par hasard donc que je me suis lancée sur les Thraces d'un fascinant séducteur, à la découverte de cette mystérieuse civilisation perdue de la vieille Europe.

 

varna 04 tombe 43

Nécropole de Varna, tombe 43 source : link

 

Comment, en effet, ne pas rêver d'aventures extra-temporelles, à la vue de ce guerrier majestueusement endormi, paré des bijoux en or les plus anciens du monde ? Comment ne pas succomber, au moins virtuellement, à la virilité ostentatoire de l'inconnu de la tombe 43 ? De l'or et du sexe : n'était-ce pas là la parfaite alchimie pour éveiller en moi le désir irrépressible de l'ailleurs, alors que ma féminine curiosité aurait été si scandaleusement mise à l'écart de l'épopée luxueuse du 4 juin 1883 ?! Pouvais-je enfin espérer qu'entre le quarante-deuxième et le quarante-sixième siècle avant Jésus Christ, ma destinée eût été plus enviable ?

 

Hélas, si l'on en croit l'archéologue lituanienne Marija Gimbutienė, c'est pourtant, sans doute, mon fascinant guerrier lui-même qui nous a privées du mythique périple, puisque,  dit-elle : „the end of the fifth millennium BC is the time that the transition to male dominance began in Europe». Nul n'est parfait...

 

 

C'est à regret cependant qu'il me fallut donc renoncer à mon rêve énéolithique,  laisser les artifacts de la Nécropole aux études expertes du Carbone 14 et sortir flâner sur la promenade de Varna. La pluie avait cessé et j'ai terminé mon séjour en toute insouciance sur une plage de la station balnéaire des Sables d'Or, où je me suis laissée bercer par les ballades mp3 d'un adorable violoniste cosmopolite.

 

Faites et refaites de vieux rêves d'or et de mystère !

 

Pour en savoir plus :

la préhistoire à Varna : link

exposition "The lost world of old Europe" link

la nécropole de Varna : link

 

 

Si vous n'avez pas pu être présent depuis le départ de Constantinople, il est encore temps de faire un  détour :

les délices d'Alice à Istanbul

orient express

Si vous souhaitez poursuivre encore un peu le voyage en ma compagnie, je vous invite cordialement à bord :

Orient-Express 3 : Ne pas voir Bucarest et ne pas mourir.


Partager cet article

Repost 0
Published by alice lightwood - dans rêves éveillés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : le monde d'alice lightwood
  • le monde d'alice lightwood
  • : pérégrinations poétiques dans un paysage de livres et de musiques au gré des inspirations actuelles et virtuelles.
  • Contact

Profil

  • alice lightwood
  • Dans les brumes caféinées d'un dimanche matin pluvieux, les dessins animés s'égosillent en vain : mes neurones restent suspendus aux effluves tenaces de mes perles de rêves.
  • Dans les brumes caféinées d'un dimanche matin pluvieux, les dessins animés s'égosillent en vain : mes neurones restent suspendus aux effluves tenaces de mes perles de rêves.

Recherche